Dernière séance

Cadeau de Noël

« C’est en quelque sorte le cadeau de Noël de la CCPT, qui va bientôt disparaître, estime Antoine Fabian, vice-président. Cela permet d’expliquer que la fusion ne coûtera rien aux contribuables. »

Le message, à l’évidence, est bien passé : 12 des 13 communes de la CCPT ont voté en faveur de la fusion et Aspach-le-Haut devrait en faire autant. Globalement, un seul élu communal a voté contre et quelques-uns se sont abstenus. Même consensus à Cernay et environs, où il ne reste plus que Wattwiller à se prononcer. Dans ce contexte, le maire de Roderen a également souligné la bonne tenue de la réunion publique, la semaine dernière à l’hôtel de ville de Thann : « La communication a été très efficace et les arguments bien relayés par la presse », a-t-il ajouté.